Quelques vérités

 Contrairement à ce que tentent de faire croire nombre de militants religieux, la laïcité n’est pas cette chose autoritaire et liberticide, mais le cadre juridique garantissant la liberté de conscience et la liberté de culte, un principe de séparation entre la sphère des croyances et celle du champ politique.

Il est temps de rappeler quelques vérités.

Ce sont les sociétés arabo-musulmanes, où l’islam est la source du droit et où la loi religieuse s’impose à tous, qui ne respecte pas la liberté de conscience, la liberté de culte et le pluralisme.

Pourquoi fait-on alors ce procès illégitime à la République française qui garantit le libre exercice des cultes, en témoigne les 2 449 lieux de culte musulmans recensés sur son sol ?


C’est le problème auquel nous sommes confrontés aujourd’hui, où une certaine pratique de la religion empiète sur tous les espaces de liberté.

Au nom de la religion, combien de jeunes filles sont interdites d’accès au planning familial ?

Combien d’entre elles affluent dans les hôpitaux pour se faire refaire l’hymen ?

Combien d’entre elles subissent des mariages forcés ?

Combien d’entre elles sont interdites de robe et de jupe dans certains quartiers ?

Combien d’entre elles sont interdites de sport dans les lycées franciliens ?

Combien d’entre elles portent le voile islamique par obligation ?

De cela, il n’est jamais question.

Or la laïcité doit pouvoir garantir la liberté de conscience à tous les citoyens.

Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, où quantité d’adolescents sont quotidiennement livrés à des pressions obscurantistes.

(vu sur le web, auteur anonyme...)

Liberte egalite fraternite laicite 1905 comprendre historique des figures laique

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×