Le serment de Vincennes 1960

19 juin 1960: le Serment de Vincennes

 

Suite aux lois Debré du 31 décembre 1959, un mouvement de contestation, va être à l origine d’une mobilisation sans précédent qui aboutira à un serment  en place publique.

Les lois Debré ouvrent une modification du traitement de la question scolaire et du financement des écoles privées en remettant en cause le système de dotation.


L'État proclame et respecte la liberté de l'enseignement et en garantit l'exercice aux établissements privés régulièrement ouverts.
 

En permettant le financement public de l'école privée dans le cadre de contrats simples ou d’associations, cette loi s'apparente à une véritable machine de guerre dressée contre l'Ecole publique.

Dès lors, les écoles privées en signant un cadre avec l’état, verrons leurs financements issus directement des finances publiques.


« Suivant les principes définis dans la Constitution, l'État assure aux enfants et adolescents dans les établissements publics d'enseignement la possibilité de recevoir un enseignement conforme à leurs aptitudes dans un égal respect de toutes les croyances. »
 

Sous prétexte d’égalité de traitement (et non de neutralité) entre le privé et le public, des dispositions de la loi permettrons de reconnaitre  la liberté de culte, et donc le culte, aux élèves du public et de la liberté de l’instruction religieuse cassant ainsi le principe de laïcité dans le service public


Il (l’etat)prend toutes dispositions utiles pour assurer aux élèves de l'enseignement public la liberté des cultes et de l'instruction religieuse.

Mais c est surtout la dimension financière qui va cristalliser les oppositions :

Serment de vincennes

«  Moins d argent pour le service public et plus d argent pour l école privée »

Le 19 juin 1960, près de 400.000 personnes se rassemblèrent sur la pelouse du bois de Vincennes.

Un rassemblement qui fait suite à une pétition initiée par le Comité National d'Action Laïque et signée par quelques 10.813.697 pétitionnaires.

Un mot d ordre :

 Abroger la loi dite "Debré", votée six mois plus tôt, le 9 décembre 1959.

Ce jour là, un serment a été juré :

« Nous sommes 10 813 697 faisant le serment solennel :

 De manifester en toutes circonstances et en tous lieux leur irréductible opposition à cette loi contraire à l’évolution historique de la Nation ; 

De lutter sans trêve et sans défaillance jusqu’à son abrogation ;

 Et d’obtenir que l’effort scolaire de la République soit uniquement réservé à l’Ecole de la Nation, espoir de notre jeunesse »

Pour mémoire,

En 1959, la Loi Debré est votée.

 Depuis, des milliards de francs, puis d’euros, sont détournés pour financer l’enseignement privé.

 Ce sont autant de milliards qui ont dessaisi l’Ecole de la République dans son rôle de service public.

 Il est estimé qu’au bas mot, plus de 500 milliards d’euros ont été ainsi détournés durant ces 56 années.

 C’est sans compter les financements des diverses collectivités territoriales (conseils régionaux, conseils généraux, municipalités..).

En 2015, 7 833 704 918  d’euros de fonds publics détournés au profit de l’enseignement privé

La Loi Debré permettant ce financement doit être abrogée !

 

source flnp.fr,wikipédia,

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

×