catholicisme

Le catholicisme

demeure larg ement majoritaire, même s’il connaît,en proportion, une baisse sensible depuis les années soixante-dix.

En 2006, selon un sondage IFOP-La Croix,

65% des Français se déclaraient catholiques,

alors qu’ils étaient,au début des années soixante-dix,

plus de 80% à le faire

et 90% en 1905.

Si les catholiques pratiquants réguliers sont de moins en moins nombreux, leur identité s’est affermie,grâce notamment aux «communautés nouvelles» et aux mouvements charismatiques

P1120208

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×