charte de la laïcité à l'école art2

Article 2 :

La République laïque organise la séparation des religions et de l’État.

L’État d’État est neutre à l’égard des convictions religieuses ou spirituelles.

Il n’y a pas de religion d’état.

Article2 ecole

La laïcité de la République « organise » la séparation des religions et de l’Etat par la loi du 9 décembre 1905 :

« La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci‐après dans l'intérêt de l'ordre public » (Article 1) ;

« La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » (Article 2).

Cette loi libère l’autorité politique de toute tutelle religieuse. De façon complémentaire, elle libère également la croyance ou incroyance de chacun de tout contrôle politique.

« Il n’y a pas de religion d’Etat » :

il n’y a pas de religion officielle, l’Etat n’impose rien en matière religieuse.

L’Etat fixe cependant à cette liberté d’expression de la croyance la limite de l’ordre public : la sécurité des personnes et des biens, le respect des lois de la République et des valeurs des Droits de l’Homme.

« L’Etat est neutre à l’égard des convictions religieuses ou spirituelles »,

mais cette neutralité ne signifie pas le néant de toute autorité de l’Etat : il n’est pas neutre lorsqu’il s’agit de faire respecter l’ordre public et la justice fondée sur les valeurs et les principes républicains. 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

×