charte de la laïcité à l'école art 12

Article 12 :

Les enseignements sont laïques.

Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique.

Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.

 

Article12

« Aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique » :

il n’y a pas de sujet tabou à l’Ecole laïque.

L’enseignement des faits religieux y a toute sa place, pour deux raisons :

tous « les enseignements sont laïques »

et respectent donc entièrement la liberté de conscience de l’élève ;

les faits religieux sont un élément important de la culture générale que l’élève doit acquérir.

L’élève ne peut donc pas

« contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme » :

les enseignements de l’Ecole laïque transmettent une culture générale, un ensemble de savoirs scientifiques et de connaissances objectives, sans chercher à influencer les convictions personnelles des élèves sur le plan religieux ou politique.

L’élève ne doit pas chercher à imposer à autrui sa foi ou son opinion politique, ni à en prendre prétexte pour refuser de se conformer à une règle scolaire.

Il doit comprendre que la laïcité de l’Ecole lui donne la garantie qu’aucun enseignement ne le prive de sa liberté de croire, ou de ne pas croire.

Le professeur de l’Ecole laïque est l’éducateur d’une liberté de jugement éclairée par l’usage de la raison et par une culture la plus ouverte possible. 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×