Vincent Peillon

 Vincent Peillon (1960-)

Vincent peillon   .esprit-laique , laicite, laïcité,pédagogie,comprendre,la loi de 1905,concordat,marianne,république,loi ,image,assemblée nationale,

 

 

 

Le , il est nommé ministre de l'Éducation nationale.

Dès le lendemain de sa prise de fonction, il annonce la fin de la semaine de quatre jours et simultanément des 60 heures d'aide personnalisée dispensée par les enseignants à des groupes de 5 ou 6 élèves (les deux mises en place par Xavier Darcos, en 2008, dans l'enseignement primaire) pour la rentrée 2013, et donc le retour à une semaine de quatre jours et demi.

Il annonce aussi la réunion prochaine des recteurs d'académie pour discuter de l'affectation de 1 000 postes supplémentaires dans le primaire à la rentrée 2012 (avec une priorité donnée aux enseignants RASED).

Très attaché à la laïcité, il veut qu'une morale laïque soit enseignée dans les établissements scolaires et estime que pour donner à l'élève « la liberté du choix », « il faut être capable de l'arracher à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel » 

Le 4 janvier 2013, il envoie une lettre aux recteurs leur rappelant que « le gouvernement s’est engagé à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités ».

Cet engagement est critiqué par certains commentateurs , qui le jugent contraire à la Déclaration universelle des Droits de l'homme de 1948, selon laquelle « Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants »

En décembre 2013, il mène une réforme importante du statut des enseignants de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), qui déclenche un mouvement de protestation inédit de la part de ces enseignants d'ordinaire peu prompts à faire grève , d'autant plus qu'il s'est déjà prononcé plusieurs fois en 2010 pour la suppression des CPGE et des Grandes écoles .

Le projet prévoit d'augmenter le nombre d'heures de cours de certains professeurs de CPGE sans compensation sur leur salaire, afin d'en redistribuer une partie aux professeurs de ZEP . En dépit de son apparente volonté de fermeté, face à la mobilisation massive des professeurs (60 % de grévistes le 9 décembre), Vincent Peillon annonce le 12 décembre 2013 que les discussions ne sont pas « mûres » et repousse la réforme .

Seule est actée la diminution de deux heures du temps hebdomadaire de 18 heures des professeurs en ZEP, heures qui seront désormais consacrées au suivi des élèves .

Il est remplacé par Benoît Hamon à la suite du changement de gouvernement, en avril 2014

 

Charte peillon  .esprit-laique , laicite, laïcité,pédagogie,comprendre,la loi de 1905,concordat,marianne,république,loi ,image,assemblée nationale,
Charte peillon   .esprit-laique , laicite, laïcité,pédagogie,comprendre,la loi de 1905,concordat,marianne,république,loi ,image,assemblée nationale,

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×