élu et appartenance religieuse

Un Élu de la République peut-il, dans l’exercice de son mandat public, faire connaître son appartenance religieuse par des signes ostensibles et ostentatoires ?

 - je suis contre bien évidemment mais cela n'est pas le cas partout j'ai assiste à la mise en place d'un nouveau conseil municipal en 2008 le maire demandait qu'on bénisse ses élus !!! C’était en Martinique ...

 - La Martinique est sous régime concordataire

-  et bien il serait temps que cela change ! Je viens d'aller voir sur le net et seuls certains département Outre la Guyane, ces décrets-lois s’appliquent aussi dans les collectivités d’outre-mer régies par l’article 74 de la Constitution (Polynésie française, Wallis et Futuna, Saint Pierre et Miquelon) à l’exception de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, mais aussi en Nouvelle Calédonie et à Mayotte.

 - Ce qui permet des financements non pas de religions...mais d homme politique par les religions.

 

  - Qu'il la fasse connaître à la limite pourquoi pas ...mais lorsqu'il n'exerce pas ses fonctions... et surtout qu'il ne s'en serve pas dans un but électoral ...
Pour le reste, il laisse ses croyances au vestiaire lorsqu'il est dans l'exercice de son mandat : l'état et ses représentants doivent afficher le principe de neutralité.

 

  -S'il y avait un uniforme officiel, je dirais non.

 

  -Mais pour une oreille exercée, les discours procatho sont légion, on les prend d ailleurs pour de l anti-islam et des fois même pour du pro islam...derrière la cravate, le verbe est dirigé par l électoraliste religieux..Ce qui est une insulte pour la plus grande partie des citoyens: à savoir les agnostiques et les athées

 

  -Il y a ou il y a eu quelques prêtres qui étaient maires de communes rurales ! L'abbé Pierre a été député

 - Est-ce que Dijon est une commune rurale, le chanoine Kir en a été maire pendant très longtemps?

-Un élu prend une fonction d'état.
Je trouve assez peu cohérent que les fonctionnaires soient soumis à cette neutralité en matière de religion alors que certains élus s'octroient le confort de laisser ouvertement paraître leur sensibilité gnostique.

Être élu, c'est une responsabilité, une lourde tâche et c'est, après la prise de fonction, un rôle censément fédérateur. C'est-à-dire un costard intellectuel d'exemplarité dont la personne doit s'emparer. En fonction, le"soi" doit disparaître au profit de l'intérêt du peuple.
Marquer une appartenance en candidature oui. Une fois élu, cela doit s'effacer.

-Non pas dans l'exercice des fonctions . Dans le service ou je travaillais avant ma retraite ( guichet du
Ministère du travail ) en tant qu'agent de l'état , nous recevions les usagers sans aucun signe. En dehors des heures de fonction nous étions libres d'avoir les signes que nous voulions ( ou pas)

-Un élu de la République est par nature élu par des citoyens de toute confession; aussi, en temps qu'élu, le représentant de la République doit se trouver et agir au dessus de toutes les confessions et de toutes les croyances. A titre personnel et seulement à titre personnel en temps que citoyen lambda il peut vivre sa confession personnelle en s'abstenant de tout signe ostentatoire religieux. Il doit observer un devoir de réserve afin de prévenir de toute confusion entre son travail d'élu de la République et sa condition de simple citoyen.

 

Faisceau du licteur

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×